Montmartre Un village au cœur de Paris

Texte : Chloé Baker Photos : Natalie Weiss
Quartiers

Ambiance bohème et points de vue spectaculaires : Montmartre est unique

Vous le savez, le meilleur moyen de savoir si vous aimeriez vivre quelque part est de discuter avec les gens du quartier. Or à Montmartre, tout le monde est enchanté de vivre ici : les natifs comme les montmartrois d’adoption qui ont choisi le quartier pour sa qualité de vie.

Peu importe que les loyers soient élevés, que le centre de Paris soit à une bonne demie heure et qu’il n’y ait pratiquement aucun grand supermarché : Montmartre a su garder son charme et son atmosphère chaleureuse de petit village avec, plutôt que des supermarchés une multitude de petits commerces d’alimentation et un choix incroyable de restaurants et de bars, de théâtres, de cinémas et de salles de concert.

Mais surtout, c’est l’un des plus beaux endroits de Paris. Alors pourquoi ne pas décider de vous installer dans le quartier le plus pittoresque de Paris ? Montmartre, construit au sommet d’une colline, la « butte » au nord de Paris, surplombe la capitale avec la basilique du Sacré-Cœur visible de loin. Son étonnant dédale de petites rues pavées tortueuses, ses volées d’escaliers raides lui donnent une atmosphère singulière. À chaque croisement de rues apparait une splendide vue panoramique sur Paris ou un grand coin de ciel bleu.

Au cœur du 18ème arrondissement, Montmartre est un joyeux brassage de nationalités et de générations, une diversité qui se retrouve dans les personnalités contrastées de ses différents quartiers. Au sud, délimité par les boulevards Rochechouart et Clichy : les légendaires sex-shops et night-clubs de Pigalle. Au sommet de la butte, jusqu’à l’autre versant, via la rue des Abbesses : le quartier résidentiel et tranquille de Lamarck-Caulaincourt. À l’est, Montmartre s’arrête boulevard Barbès là où commence l’autre 18ème : le quartier africain de Barbès-Rochechouart aussi appelé la Goutte d’Or. À l’ouest, le cimetière de Montmartre marque la frontière avec le 17ème. Pour apprécier l’ambiance africaine de Barbès, rendez-vous sur le marché les mercredis et samedis.

La plus petite grande ville du monde

À Montmartre, vous trouverez tous types de logements : des hôtels particuliers du XIXème siècle, des villas avec jardin, des ateliers d’artistes, d’immenses appartements avec hauteur sous plafond mais aussi de tout petits appartements et des studios avec vue sur rue ou sur cour intérieure, ou encore quelques appartements très recherchés avec terrasses ou balcons. Cependant, que ce soit à la location ou à l’achat, tout est très cher à Montmartre. Mais, comme le disent ceux qui y vivent : cela vaut le coup !


« Je pense que Montmartre est la plus grande des petites villes du monde » dit Jeff Berner, ancien professeur d’histoire de l’art aux Etats-Unis qui vient de publier Flâneries Créatrices à Paris. « Montmartre est le lieu idéal pour provoquer le hasard, faire des rencontres extraordinaires », explique-t-il, « il suffit de suivre son intuition, sans se presser ni savoir où l’on va. En fait », dit-il, « vous ne pouvez pas vous tromper, sauf si vous empruntez la rue de Steinkerque. » C’est celle qui draine chaque jour les milliers de touristes qui se rendent au Sacré-Cœur et elle est remplie de magasins de souvenirs.

De là, en général les touristes rejoignent la place du Tertre. Jeff, lui, recommande de remonter vers le sud jusqu’à ce que vous atteigniez la rue Gabrielle, où, sur la droite, vous trouverez le bien nommé Rendez-Vous des Amis, un petit bar de quartier authentique tenu par un groupe d’amis qui vous réserveront un accueil chaleureux.

Des bars, des restaurants et tout ce dont vous rêvez

Si vous cherchez une terrasse avec vue imprenable, arrêtez-vous au Relais de la Butte à l’angle de la rue de Ravignan, vous ne le regretterez pas. En descendant la rue Ravignan vous trouverez la rue des Abbesses avec ses cafés et ses nombreux magasins d’alimentation et de spécialités gastronomiques. À l’ouest, elle croise la rue Lepic avec toujours plus de restaurants et de commerces de bouche. Empruntez-la pour rejoindre la station de métro Blanche et le Moulin Rouge. Dans la rue des Abbesses, arrêtez-vous au n° 34, Le Carillon de l’Olivier : ce petit magasin d’alimentation diététique vaut le détour. Si vous appréciez l’alimentation bio, rendez-vous chez Bio c’Bon place Pigalle. Vous êtes végétarien ? Vous trouverez votre bonheur au Grain de Folie, 24 rue de la Vieuville.

Ce mélange éclectique de petites boutiques d’alimentation bien achalandées, de restaurants et de bars fréquentés essentiellement par les gens du quartier est typique de Montmartre. C’est ce qui fait son charme et la raison pour laquelle tous les habitants de Montmartre se demandent comment un parisien sain d’esprit pourrait vouloir vivre ailleurs.

Romilly Walton-Masters, scénariste, metteur en scène et guide touristique à mi-temps qui vit rue des Martyrs fait remarquer que dans cette rue « on trouve tout ce qu’on veut. » Il y a des cordonniers et des supermarchés, des encadreurs, une boutique de confitures et même un bar à bière où jouer aux échecs (Peoples Drugstore au numéro 78).

Le royaume du fromage et des vêtements vintage

Parmi toutes les merveilleuses boutiques de Montmartre, Gail de Courcy-Ireland, traducteur et éditeur, recommande La Jurasserie Fine rue Ravignan. « Le patron Jean-Philippe est très aimable, il vend des produits du Jura (une région montagneuse à l’est de la France). Il a des Comtés merveilleux et un saucisson au Comté extraordinaire qu’il a lui même mis au point après un nombre incalculable d’essais. C’est succulent et pas du tout gras. »

Le concepteur sonore Jean-Philippe Renoult, lui, est fou de l’appétissante sélection de fromages de la Fromagerie de Montmartre, rue Poteau. Pour le vin en accompagnement du fromage, il recommande de s’adresser aux Caves du Roy, rue Simart : ils sont d’excellent conseil. Et pour le dessert ? Vous ne serez pas en reste, il y a d’excellentes pâtisseries dans le voisinage.

Si vous avez encore faim, vous trouverez tout un choix de bons restaurants et de boutiques d’alimentation rue Caulaincourt, rue Marcadet et dans les rues avoisinantes.

Autre point d’intérêt du quartier : les friperies (magasins de vêtements vintage). Enrico Chiesa, qui organise des festivals de cinéma en Afrique, recommande celle qui se trouve au n°19 de la rue Houdon. « Je ne me souviens pas du nom de la boutique, en fait elle n’en a probablement pas », dit-il, « mais on y trouve des vêtements très élégants : chic et pas cher. » Tout à côté, 5 rue Houdon, il y a Paperdolls, une boutique appartement qui propose une sélection pointue de créateurs de mode et de designers de meubles.

Entraînement quotidien

Lorsque vous serez rassasié et que vous aurez fini de faire les boutiques, vous vous rendrez compte que Montmartre est un excellent choix de lieu de vie pour ceux qui veulent rester en forme. Avec toutes ses rues en pente et ses escaliers, Montmartre rend l’exercice quotidien obligatoire. On y croise de nombreux runners qui s’entraînent sur les marches et s’étirent en prenant appui sur les balustrades.

Pour ceux qui préfèrent les tapis de course, il y a les salles de gym comme Fitness Price, rue du Ruisseau. On y trouve aussi de nombreuses piscines publiques. Notre favorite : la piscine art déco des Amiraux. Et un centre de vélo aquatique rue Constance. De nombreux centres de yoga proposent des cours : hatha yoga au Studio 18, rue André Del Sarte ou yoga, arts martiaux et cirque au gymnase Durantin, rue Durantin. Pour la danse, l’Académie des Arts Chorégraphiques de la cité Veron propose des cours de hip-hop, de danse classique, contemporaine, orientale, ou de flamenco et de salsa… Plus original, dans la crypte de l’église Saint-Jean de Montartre on peut s’initier au Kyudo, le tir à l’arc traditionnel japonais.

Bienvenue les enfants

Montmartre attire aussi les familles avec enfants. La plupart des squares et jardins du quartier ont des aires de jeux et des bacs à sable. L’auteure Bonnie Melvin a deux filles. « Quand elles étaient plus jeunes », dit-elle, « j’aimais les emmener au Parc de la Turlure derrière le Sacré-Cœur – c’est un magnifique jardin caché. Je sais que les filles continuent à y aller pour pique-niquer ou pour lire. »

Un autre square peu connu se trouve rue Burq. Il y a aussi le square Jehan Rictus et son Mur des Je t’Aime, écrit dans des centaines de langues. Pour récompenser les enfants sages, il y a trois manèges : place des Abbesses, au pied des marches montant au Sacré-Cœur, et au nord de la butte, en face de la mairie, à la station de métro Jules Joffrin. À côté de la mairie, 2 rue Duc, se trouve la Maison de l’Enfance du 18ème arrondissement, un centre d’informations pour les activités extra-scolaires. Elle n’a pas de site internet, il faut y passer pour retirer la liste des associations et des organismes qui proposent des activités et des ateliers pour enfants et adultes. On y trouve notamment le programme de l’Atelier Arts et Créations, 46 rue Lamarck.

Une scène artistique florissante

Bien sûr le passé artistique de Montmartre compte pour beaucoup dans le succès du quartier. Où que vous alliez, vous marchez dans les pas de Toulouse Lautrec, de Picasso ou de tout autre artiste qui a révolutionné la peinture à la fin du XIXème et au début du XXème siècle. C’est précisément cette histoire que recherchent les touristes. Passé historique mis à part, Montmartre est le quartier le plus créatif et artistique de Paris ce qui en fait le lieu idéal où vivre si vous aimez la musique, le cinéma, le théâtre, les arts plastiques. Certains de ses habitants vous avoueront même qu’ils ont emménagé à Montmartre pour sa vie culturelle.

Galerie Chappe art gallery Montmartre
Galerie Chappe – Espace d’art contemporain à Montmartre

La scène artistique est particulièrement dynamique. Il y a une multitude de galeries ouvertes toute l’année à Montmartre. Quelques unes – heureusement faciles à identifier – sont de vrais pièges à touristes ; beaucoup d’autres sont des références sur le marché de l’art contemporain.

La Galerie Chappe, rue André Barsacq est l’une d’entre elles. Dirigée par le charismatique Alexandre Gilbert, elle porte un regard éclairé sur la culture Pop contemporaine. The Box in Paris, qui a ouvert récemment 6 Cité du Midi, est un nouveau lieu culturel participatif et ludique où se rencontrent des artistes de tous genres.

Tout le monde aime la Halle Saint-Pierre, un grand espace d’exposition à côté du typique marché de tissus le marché Saint Pierre. Le café et le cheese-cake y sont bons, la librairie est excellente et c’est le temple de l’art brut, singulier et autodidacte (outsider).

De nombreuses scènes musicales

Dans la rue des Martyrs se trouve l’une des salles de concert légendaires du coin : le Divan du Monde, un lieu réputé pour sa programmation. Juste en face, il y a le bar-restaurant branché la Fourmi dont le nom est un clin d’œil à La Cigale, la salle de spectacles au coin de la rue, sur le boulevard Rochechouart où se sont produites les plus grandes stars, de Maurice Chevalier à Led Zeppelin.

En continuant vers l’Est, il y a le splendide Trianon, un music-hall historique qui offre une programmation impressionnante de chanteurs contemporains ainsi qu’un bar-restaurant. En remontant le boulevard, en direction du Moulin Rouge, au 64 boulevard de Clichy, la salle plus intime des Trois Baudets. Ouverte dans les années quarante, elle est connue pour avoir lancé les carrières d’artistes comme Jacques Brel, Juliette Greco et Serge Gainsbourg.
Pour le jazz : Round Midnight, rue Lepic est le club de référence. La musique est en sous-sol, dans la cave voûtée et la bonne chère à l’étage, au restaurant. Partout, les musiciens de rues ou les groupes d’amis chantant en s’accompagnant à la guitare vous confirmeront qu’à Montmartre la musique est toujours dans l’air du temps.

À cette myriade de possibilités musicales s’ajoute le très beau Théâtre de l’Atelier, place Charles Dullin. L’Atelier programme de nombreuses pièces d’auteurs américains comme L’Année de la Pensée Magique de Joan Didion avec Fanny Ardant ou de pièces françaises dirigées par des américains. John Malkovitch a mis en scène Les Liaisons Dangereuses ici.

Le cinéma et le Champagne

Pour voir un film, il y a le Studio 28 rue Tholozé où selon Enrico Chiesa on sert « le meilleur champagne de Paris au meilleur prix. » Pas très loin, Ciné 13 offre tout un programme de spectacles vivants et de projections de films.

Si vous avez envie de sortir après la séance, Ciné 13 est au coin de l’avenue Junot, allez jusqu’au n°23, montez les marches au fond du passage et découvrez l’étonnant Hôtel Particulier. Cette somptueuse maison de ville, décorée avec un goût parfait est un hôtel-bar-restaurant avec jardin où prendre un verre, un brunch ou un délicieux repas.

Malgré ces nombreux charmes, il n’est pas rare d’entendre les montmartrois se plaindre que le quartier n’est plus ce qu’il était. Les hordes de touristes qui envahissent les rues toute l’année, les loyers qui augmentent, la rénovation intensive…

« Pour moi, Montmartre était un quartier rock’n roll, mais maintenant c’est très « bobo », » dit Gail de Courcy-Ireland en utilisant à dessein la contraction légèrement péjorative pour désigner les « bourgeois-bohèmes » nantis qui habitent ce quartier de plus en plus à la mode.

Cependant, vous remarquerez que ceux qui se plaignent de Montmartre sont aussi ceux qui refusent de le quitter. « Mais ceux qui savent, connaissent les coins tranquilles », reconnaît Gail (sa bonne adresse se trouve rue Aristide Bruant, au restaurant La Balançoire).

Alors que la journaliste Heidi Ellison (son site paris-update.com publie des critiques gastronomiques) elle, suggère d’emprunter la rue du Chevalier de la Barre au milieu de la nuit. « Le sol s’illumine en dessinant une constellation », dit-elle. « C’est absolument magique. »

Vues de Paris depuis Montmartre
Les plus belles vues de Paris

Montmartre magique

Deepak Ananth, historien né en Inde et résident montmartrois depuis longtemps partage ce point de vue. « Les gens s’installent ici pour toutes sortes d’excellentes raisons, » dit-il, « les bons restaurants, les boutiques uniques ou l’atmosphère typique de village, mais en fait, ils sont tombés amoureux de Montmartre pour ce petit truc en plus si spécial et impossible à définir.
Alors oui, la meilleure façon de l’exprimer est de dire que Montmartre est magique ! »

  • Théâtres, cinémas et salles de concert.
  • Une ambiance chaleureuse de village.
  • Un grand choix de lieux de restauration.
  • Une multitude de petits squares et petits coins de verdure.

  • Marcher à pied si vous être handicapé physique ou portez des stilettos.
  • Trop de touristes.
  • Pas de grands parcs.
  • Pas de grands supermarchés pour les ravitaillements hebdomadaires.


Les meilleures adresses de Montmartre

Le Rendez-Vous des Amis
23 rue Gabrielle, 75018
Tél. : 01 46 06 01 60
Une terrasse dans une rue pavée et une salle intérieure chaleureuse avec poutres apparentes : difficile de rêver mieux pour un bar à Montmartre. La carte ne propose pas beaucoup de choix mais les plats sont simples et bons. Malgré sa grande popularité dans les guides touristiques, on y trouve toujours plus de locaux que de touristes.

Relais de la Butte
12 rue de Ravignan, 75018
Tél. : 01 42 34 24 34
Les jours de soleil, demandez une table en terrasse et profitez de la splendide vue. Les prix des consommations et du menu sont raisonnables. Tout compte fait, c’est un endroit tranquille loin des parcours touristiques idéal pour reprendre son souffle. Le soir en période d’affluence il est recommandé de réserver sa table.

Au Grain de Folie
24 rue de Vieuville, 75018
Tél. : 01 42 58 15 57
Il y a peu de restaurants végétariens à Paris alors, il vaut mieux ne pas être trop regardant sur la légèreté de la carte et la qualité variable du service : les produits sont frais et proviennent d’exploitations locales, les prix sont raisonnables et la carte des vins est intéressante.

La Jurasserie Fine
6 bis rue Ravignan, 75018
Tél. : 09 73 19 48 86
Attirante épicerie fine spécialisée dans les produits du Jura. Fromages, bières, saucissons, miel, vins…. Vous serez étonné par la quantité de produits que son aimable propriétaire, Jean-Philippe Favre, est capable de faire tenir dans sa toute petite boutique.

Fromagerie de Montmartre
9 rue du Poteau, 75018
Tél. : 01 46 06 26 03
Les français ont une passion pour les fromages et c’est encore plus vrai ici qu’ailleurs. Tout faisant votre choix parmi une incroyable sélection, vous pourrez recevoir un avis expert sur les meilleur vins pour accompagner vos fromages. Interdit aux personnes allergiques au lactose.

Paperdolls
5 rue Houdon, 75018
Tél. : 01 42 51 29 87
Jolie boutique colorée conçue pour donner le sentiment de se promener dans un appartement très féminin. On y trouve des vêtements, des accessoires, des bijoux et des objets pour la maison. Candy Miller, sa propriétaire britannique se fournit exclusivement auprès de créateurs locaux. C’est l’adresse idéale où trouver des cadeaux vraiment originaux.

Piscine Municipale Amiraux
6 rue Hermann-Lachapelle, 75018
Tél. : 01 46 06 46 47
Inaugurée en 1930 et aujourd’hui classée monument historique, cette piscine couverte de 33 m de long est ouverte toute l’année. Possibilité de cours de natation et d’aquagym. Entrée 3 €, tarif réduit pour les enfants et les seniors.

Atelier Arts et Créations
46 rue Lamarck, 75018
Tél. : 01 71 60 15 28
Tout un choix de cours adaptés aux enfants à partir de 3 ans pour différents types d’activités manuelles comme la couture, la poterie, la peinture sur verre, la fabrication de bijoux et de mosaïques. Possibilité de faire prendre ses enfants à la sortie de l’école et d’organiser des fêtes d’anniversaire. Quelques cours sont réservés aux adultes qui se sentent l’âme artistique.

Galerie Chappe
4 rue André Barsacq, 75018
Tél. : 01 42 62 42 12
Le propriétaire de la galerie, Alexandre Gilbert, a un œil aiguisé pour l’art contemporain et un talent certain pour faire parler de lui : ses expositions sur Pete Doherty et ses congénères ainsi que la résidence offerte à Jarvis Cocker ont été largement commentées par la presse.

La Halle Saint-Pierre
2 rue Ronsard, 75018
Tél. : 01 42 58 72 89
L’un des très rares musées réservé à l’art brut et à l’art singulier. Propose également des spectacles et concerts d’avant-garde ainsi que des projections et des conférences. Si ces courants artistiques ne sont pas votre tasse de thé, vous pouvez toujours fréquenter l’excellente cafétéria.

La Cigale
120 boulevard Rochechouart, 75018
Tél. : 01 49 25 89 99
À presque 130 ans, la salle de concert légendaire est toujours aussi dynamique. Elle accueille aussi bien les artistes favoris des parisiens, comme Julie Zenatti et Johnny Hallyday, que des stars internationales, comme Adele ou Coldplay.

Autour de Midi et Minuit
11 rue Lepic, 75018
Tél. : 01 55 79 16 48
Un restaurant régulièrement bien noté et à prix abordable à l’étage et un club de jazz en sous-sol. En général l’entrée du club est gratuite les mardis et mercredis lorsque les musiciens amateurs s’essaient à la scène.

Studio 28
10 rue Tholozé, 75018
Tél. : 01 46 06 36 07
En activité depuis 1928 (d’où le nom) ce petit bijou de cinéma programme les derniers films français et plus intéressant, toutes les films de langue anglaise en version originale sans sous-titre.

Hôtel Particulier
23 avenue Junot, Pavillon D, 75018
Tél. : 01 53 41 81 40
L’un des plus beau et plus cher hôtel de Montmartre. Lové dans un joli jardin et magnifiquement décoré, le restaurant est ouvert à tous.
Etant donné l’ambiance, considérez que le brunch copieux à 40 € par personne est une affaire.